Brève – ሰላምናችሁ l’Afrique

Selamnatchu ሰላምናችሁ !

Depuis environ une semaine nous voilà en Éthiopie. Nous avons donc quitté le monde Arabe pour entrer dans l’Afrique à proprement parler. Les premiers jours ont été assez difficiles. Il y a très peu de voitures et c’est donc super dur de faire du stop, beaucoup de gens nous demandent de l’argent, surtout les enfants qui nous suivent sur des centaines de mètres, et on essaye souvent de nous faire payer le « prix de l’homme blanc ». C’est la saison des pluies donc il pleut beaucoup, impossible de camper, difficile de se faire héberger, et on finit par payer des chambres d’hôtels. On vient d’arriver à Mekele où l’on trouve une ville plus grande, plus accueillante et des gens qui ont apparemment plus l’habitude des étrangers.

Depuis plusieurs mois nous prenons du retard sur nos articles. Chaque jour de 11h à 17h, Internet ne marche plus, de 17h à 21h il y a une coupure générale d’électricité, ce qui ne nous laisse que le créneau 9-11h pour s’amuser à charger 38 fois les mêmes pages en attendant que la connexion se stabilise. Les endroits confortables avec une prise électrique pour se poser et écrire sont rares, donc on se rabat sur les hôtels « chics » où l’on se prend un délicieux expresso éthiopien.

Après des mois de désert, nous sommes quand même bien content de traverser les collines, que dis-je, les montagnes verdoyantes de l’Éthiopie, d’avoir vu des singes sauvages (non papa pas encore d’éléphants) et d’avoir échangé le thé contre des bières bonnes pas chères. Et c’est ce que nous buvons quand la pluie est trop forte, pas le choix.

Mais les articles viendront. Soyez patients, on vous envoie plein de café télépathique en attendant.

Ciao !

Une réponse à “Brève – ሰላምናችሁ l’Afrique

  1. « Steady she goes » – in fact, you go. Tracing stars or your good luck – or both! Keep it that way, and fill your backpacks with experiences and joy, and when the load would get too heavy, just spill them out and share with other people! Just as you do with marvellous pictures and comments. All the best, je vous embrasse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *